SYRIE - OCTOBRE 2010

     


     Patrick Juvet n'est pas mort, Patrick Juvet n'est pas mort, Patrick Juvet n'est pas mort! Pas mort du tout même! Oui on le sait parce que ça fait un mois qu'on vit à 3 avec Monsieur Juvet. Quand on est arrivée en Jordanie, c'est de moi qu'il s'est rapproché. Et c'est pas pour craner! Un matin, je me suis réveillée avec cette phrase en tête : "où sont les femmes"! Dans la journée, une petite variante : "où sont les femmes, les femmes, les femmes? ... Où sont les femmes?". J'avais pas tout à fait percuté que ce petit refrain allait nous suivre pendant un mois... J'ai partagé cette mélodie avec Julien, histoire de ne pas vivre ce genre de moments forts toute seule... Et puis Julien l'a repartagé avec moi, et puis moi avec lui et puis lui avec moi et c'est comme ça que pendant un mois on a vécu à trois...
Depuis le 8 septembre, nous avons vu très peu de femmes ou alors très cachées. En haut, à droite, la plus dévergondée de toutes. Rassurez-vous, elle fonce vers la mosquée, elle a une heure à tuer! Nous avons vu beaucoup de châteaux. Des gros, des petits, des moyens, des en bon état, des démolis, des un peu moins démolis, des dans le désert, des dans la forêt, des sur la montagne. Nous avons vu des oliviers et des villes abandonnées, nous avons vu le Bagdad café. Nous avons découvert un pays 1000 fois plus ouvert que la Jordanie (comme les photos n'en témoignent pas, mais pourtant si si, c'est vrai).
En Syrie, Patrick Juvet a commencé à prendre de la distance. Il n'était plus là tous les matins. Et puis un jour, il a disparu. Nous, on a foncé vers la Turquie (oui, oui, foncé! Que personne ne rigole, on peut FONCER avec un camion de 40 ans!). On s'est retourné et Patrick est resté avec le douanier syrien! Chacun ses goûts. On a préféré rejoindre Yohan qui arrivait droit de chez nous en France. Il est pas venu seul : on vient de s'envoyer une terrine de campagne, un cassoulet et une bouteille de Pessac Léognan. Elle est pas belle la vie de mécréants!




 



Créer un site
Créer un site