En fait, tout a commencé un jour a cause des Toqués. Non, en fait tout a commencé un jour a cause de ma soeur qui connaissait les Toqués. Non, pour être exact, tout a commencé un jour à cause de Sandra qui était enceinte, qui a rencontré ma soeur, et qui lui a presenté les Toqués qui étaient ses voisins.
Bref, un jour les Toqués ont eu une idée. Et nous, on a trouvé que l'idée des Toqués elle était pas naze, alors on leur a piquée. On a decidé de partir en voyage, loin, tous les deux, longtemps, pour être un peu moins cons, apprendre un peu des autres.
Il y a deux ans, nous avons decidés de partir faire le tour du monde avec notre camion.

   L'idée au depart était de traverser l'Europe, le Moyen-Orient puis l'Asie. De là, il s'agissait de rejoindre soit l'Amerique du Sud, soit les Etats-Unis (pour la route 66), et enfin la France. La boucle etait bouclée, l'itinéraire nous semblait parfait. Nous avons commencé à travailler sur ce projet, et là, nous nous sommes vite rendus compte que financierement il n'etait pas a notre portée. Le coût billet d'avion / frêt maritime était bien trop élevé.

   Deuxième étape. Changement d'itinéraire. Nous partirons de Bordeaux et irons jusqu'au bout de l'Asie. Deux frêts maritimes, à priori, nous rentrons dans notre budget et nous nous sentons en accord avec le projet initial. C'est decidé, nous partirons en octobre 2009. Nous serons bien malins, nous éviterons le froid français et les dindes aux marrons.
De retards en contre-temps, nous n'avons finalement pu partir qu'en février 2010. Nous avons donc, pour des raisons climatiques, encore changé d'itinéraire... Notre camion est parti dans son container pour Kuala Lumpur (Malaisie) où nous le récuperons le 13 mars. De là, Asie du Sud-Est jusqu'à cet été. Puis deux possibilités s'offrent a nous ; soit nous réussissons à traverser la Chine (ce qui semble compliqué, onéreux, etc…) et rentrons par la Mongolie, la Russie et les pays en -stan. Soit nous renvoyons notre camion en Jordanie pour rentrer par le Moyen-Orient.

   Bref, deux ans de préparation pour n'avoir finalement que très peu de certitudes quant à la route empruntée. Ce que nous savons, c'est que nous prendrons notre temps et filerons au gré des rencontres, des routes et des finances.



   PREPARATIFS
  

    Pour le camion, vu notre budget, nous avons opté pour un véhicule ancien mais réputé increvable. Il s'agit d'un Mercedes 508D de 1970. Ces véhicules sont rares et surcôtés, raisons pour lesquelles nous avons mis presque 8 mois pour trouver notre bonheur.
C'est donc en avril 2009 que nous sommes allés le chercher à Boulogne-sur-mer. Nous l'avons acquis pour 3000 euros. Il était deja aménagé en camping car. Cependant, l'ancien aménagement étant très vetuste, nous avons tout demonté et tout refait.
Il mérite également un rafraîchissement au niveau de la carrosserie, nous le ferons faire plus tard, en Asie. La réfection de l'aménagement ainsi que la préparation mécanique nous ont pris beaucoup de temps. Mais nous partons avec un camion dans lequel nous nous sentons bien, et que nous avons l'impression de connaître un minimum.

   Pour l'aménagement, nous avons opté pour quelque chose de sommaire : un grand lit permanent, un carré salon, un coin cuisine, des toilettes sèches et une penderie. Pour se laver, seulement une douche extérieure (merci Yohann).
Pour la partie mécanique, Arnaud et Marcel, deux copains ayant d'excellentes connaissances sur le sujet, nous ont filé un sacre coup de pouce. Merci a eux! Nous avons fait une révision complète :

- changer toutes les rotules qui menacaient de rendre l'âme
- changer les silent-block moteur
- vidanger et changer tous les fluides
- changer la courroie d'alternateur
- vérifier démarreur et alternateur
- changer les joints moteur accessibles (on avait une fuite d'huile)
- changer une partie de la tringlerie d'embrayage (qui nous a laissés a deux reprises en bord de route)
- poser un deuxième réservoir de gasoil (2 x 60 litres)

   En ce qui concerne l'énergie, pour la partie aménagement, nous avons installé deux batteries 80 AH à décharge lente. Elles se rechargent grâce à l'alternateur quand nous roulons, et grâce au panneau solaire 70 W que nous avons sur le toit quand nous sommes arretés.
Nous avons aussi installé un convertisseur 12 / 220 volts de 600 W (pour l'outillage type meuleuse, perceuse...). Cet équipement devrait nous suffir car nous ne possédons que peu d'appareils électriques.

   Ayant opté pour un véhicule ancien, il est clair que la préparation / restauration du camion a un certain coût. Nous ferons prochainement les comptes mais à vue de nez, une fois les travaux mécaniques effectués, l'aménagement fini, les batteries auxiliaires et le panneau solaire achetés, les pièces de rechange embarquées, nous avons certainement multiplié par deux le coût de notre camion (soit environ 6000 euros).



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement